Et le prix est remis à…

Votre duchesse de Saint-Émile est comblée par cette fantastique expérience et vraiment émue de voir le tout se terminer si rapidement. J’ai eu l’impression de gagner un Oscar chaque fois que vous avez aimé mes publications et que vous les avez commentées.  Comme dans tout bon discours de remerciement, j’aimerais souligner la si précieuse et exceptionnelle collaboration de gens que j’aime et que j’admire.

Tout d’abord un gros merci à Caroline Chénier, qui m’a permis de mettre ces belles folies en images et qui me permet d’avoir l’air professionnelle. Ton dévouement et ton sourire coquin sont les responsables de ton si beau travail et ta présence agréable.

Je pense à lui pour tous mes projets, car il est un allié avec qui je partage une complicité qui me fait tellement de bien, merci Hubert Bolduc!

Ce que vous ne savez pas, c’est que mes collègues de travail du CLSC ont été très présents dans cette belle aventure. Merci tout spécial au comité BEST pour la nourriture de duchesse : de succulents cupcakes de Costco!

Ma marraine fée est en grande partie responsable du design glamour et royal de ma bannière de duchesse. Elle a toujours cru que j’étais une princesse, merci Sylvie Lavoie.

Merci mon amoureux de toujours avoir tes yeux pétillants quand je te répète trois fois la même anecdote de duchesse, d’être présent dans mon absence et prendre si soin de moi au quotidien. J’t'aime Christian Potvin!

Un clin d’oeil à la très sympathique Isabelle Chabot, journaliste pour l’Actuel, notre journal de quartier. Grâce à toi, j’ai vécu un sentiment de rock star par ma présence en première page!

Ligue d’improvisation de Québec, bien que tu sois à Saint-Roch, je t’aime et merci d’avoir été derrière moi pour cette belle aventure. www.improliq.com

Le plus important, un gros merci à TOI!  Mes derniers mots sur ce blogue seront pour te remercier de ton soutien et de ta fidélité pendant cette fantastique aventure. J’ai eu beaucoup de plaisir à lire tes commentaires et à partager mes folies avec toi. Comme tout bon show rock, il y a un rappel. Je te partage les idées non retenues pour alimenter mon blogue pour ces courtes deux semaines. Gâte-toi!

Une patinoire presque parfaite

Une duchesse ne peut pas patiner sur n’importe quelle surface glacée. J’aurais visité les trois patinoires de notre quartier pour savoir laquelle est la meilleure! Au lieu de noter avec une assiette, j’aurais noté la qualité des glaces avec un patin de patinage artistique. Quand tu ne sais plus quoi faire avec tes patins de jeune fille, tu les recycles pour faire un sketch.

Saint-Émile, c’est glamour

Je voulais faire une séance habillée comme Mahée Paiement, pour montrer les endroits miteux de Saint-Émile. Si une parcelle de mon quartier est montrée du doigt et mal-aimée, c’est une simple question de perception. Une belle fille avec une belle robe et bien grimmée, ça change TOUT!

À la Di Stasio (rebaptisé À la petite auto)

Accompagnée de mon brûleur au gaz et de mes recettes de la semaine, je vous aurais fait bénéficier de mes trucs pour préparer un repas sain en gardant un œil vigilant sur la route. Comme quoi on n’a pas besoin d’une cuisine pour concocter de petits plats savoureux, mais seulement d’une voiture et d’une heure à perdre en voiture pendant l’heure de pointe.

Sushi académie

Trois restaurants de sushi, un seul maki vainqueur. Une compétition féroce où seul mon palais royal déterminera quel est le meilleur produit japonais émilois.

London calling

Je voulais demander à une amie de prendre des photos d’elle dans Londres avec le visage de la vraie reine de Londres, soit Victoria Beckam, dans différents endroits touristiques avec une affiche sur laquelle il est écrit de voter pour moi. J’ai été devancée par la délicieuse duchesse Claudine de la colline qui a fait ce concept avec une certaine duchesse de Cambridge… je ne la connais pas.

Avant la fin de l’épisode, je ne peux pas passer sous silence que je n’aurais jamais pu dire autant de niaiseries si je n’avais pas été sélectionnée par une équipe de folles, merci aux superbes vieilles sèches de la Revengeance des Duchesses. Elles sont bénévoles et veillent à notre bien-être, à notre liberté d’expression et à ce que nos faces soient belles sur photo. Grâce à votre cœur, à votre énergie contagieuse et à la conviction que vous avez mise pour que ce projet fonctionne à merveille, vous m’avez donné le goût de me dépasser et de prendre ma place comme duchesse de mon quartier.

Mes si magnifiques et incroyables adversaires : les duchesses 2013! Je ne peux pas croire que de si magnifiques et brillants diamants ont été cachés si longtemps dans notre belle ville. Vous êtes des filles qui ont su me surprendre, m’émouvoir et me faire rire.  Méchante belle gang que je remercie aussi, d’abord et avant tout!

C’est à vous toutes que je lève mon verre et que je gueule comme une cinglée : Vivre… vivre les duchesses libres! Longue vie à la Reine mère!