Le sculpteur de la Cour

Tout bon palais royal est bâti selon les vouloirs du noble qui y réside. Malgré mes débuts modestes, j’ai toujours voulu vivre parmi les œuvres d’art. Mon palais se devait d’être une vitrine artistique pour la nouvelle génération d’artistes et d’artisans de Saint-Roch.

Au coin du boulevard Charest et de la rue de la Couronne, un atelier surplombe le quartier. C’est de celui de la Maison des métiers d’art de Québec (l’atelier-école pour les étudiants  en métiers d’art du Cégep de Limoilou). Quelle bonne place pour dénicher une âme vierge de dogme et encore pleine de revendications et de liberté! Seule condition : avoir Saint-Roch tatoué sur le cœur… dans notre cas, l’élu au poste de sculpteur de la Cour a plutôt les bras tatoués.

Issu de la joaillerie et recyclant dans la sculpture, Nicolas Maisonneuve est un passionné de découvertes. Chez lui, on ne parle que d’art, car sa mère, aussi artiste, lui a transmis dans sa jeunesse sa passion et son œil pour ce qui l’entoure.  Aujourd’hui, il explore les matériaux et les styles afin de déterminer le style « Maisonneuve ». Parole de duchesse,  IL EST FORT!

Nicolas Miaissoneuve

 

Les inspirations d’un visionnaire

Camille Claudel (1864-1943)

Sculptrice française avec une vision avant-gardiste pour son temps. Sœur du poète Paul Claudel, elle a entretenu une relation avec le sculpteur français Auguste Rodin. Sa vie se termine après un long internement en psychiatrie.

Nicolas m’a défini le travail de Claudel comme suit : une œuvre contemporaine très expressionniste avec une touche de réalisme poignant!

 

Elizabeth Turk (1961-…)

Artiste américaine qui travaille beaucoup la pierre. Son travail se caractérise par la fluidité et l’entrelacement des lignes. On peut entre autres remarquer son travail à New York où elle a dessiné les bouches d’égout du Wolfe’s Pond Park.

 

Betony Vernon (1968-…)

Créatrice de bijoux d’origine américaine, elle travaille et vit entre Paris et Milan. Son travail unique repose sur la passion et l’érotisme. Rien de vulgaire, très chic et tendance, mais utile dans les moments intimes…

 

Son style et sa vision

Le sculpteur de la Cour a choisi son élément de prédilection, le métal. Mais il mélange tout : plexiglas, bois, etc., tout ce qui se travaille peut passer entre les mains de ce visionnaire. Il adore que ses créations soient suspendues afin de voler dans le temps. Il trouve l’inspiration dans tout ce qui l’entoure, c’est dire qu’il ouvre toujours les yeux pour percevoir ce que nous ne voyons pas.

Il opte pour la sculpture comme moyen d’expression, car selon lui, les gens peuvent mieux apprécier le travail. En effet, une sculpture étant un élément en trois dimensions, les gens peuvent en faire le tour, la toucher, admirer les détails de chaque angle et ainsi percevoir l’œuvre de différentes manières selon le point de vue présenté de la sculpture.

Et ses créations se traduisent dans un style bien à lui. Abstrait, contemporain, stylisé…Ce que votre duchesse aime utiliser, c’est un Maisonneuve!

C’est pour ça que Nicolas est sculpteur de la Cour de Saint-Roch.