Les gens de ma colline

(Insérer musique d’ambiance sentimentale ici)

Mon principal objectif en tant que duchesse était de faire rayonner la colline Parlementaire comme un quartier à part entière, non pas seulement «un petit bout de Montcalm avec un soupçon de Saint-Jean-Baptiste». Pour ce faire, je laisse maintenant la parole aux résidents de mon duché.

Au coeur de l’action

«J’adore vivre sur la colline Parlementaire! On est au coeur de l’action, des festivités, au centre de trois magnifiques quartiers (Vieux-Québec, Saint-Jean-Baptiste et Montcalm), l’architecture ancienne y côtoie la moderne, les espaces verts par leur présence nous surprennent! Et que dire de nos plaines! Ma colline, je l’aime!»

Nathalie A.

Anecdote sur un coin de rue

«Malgré le bruit et les gaz qui s’échappent de la bête coincée, ça m’amuse toujours d’observer les autobus qui ne peuvent pas tourner le coin de Sénezergue et Saint-Amable. Le pauvre chauffeur descend de la Grande Allée, probablement tout content d’être sorti de la foule… s’embarque dans un cauchemar. Une fois, toute une classe d’étudiants de l’Ontario sont débarqués du bus. Ils ont entouré la voiture d’une de nos voisines, l’ont soulevée et déplacée sur le trottoir. L’autobus a pu passer, et ils ont remis la voiture à sa place.»

Des hauts et des bas

«Un plus: la colline, ça torche! Même pas besoin de payer un macaron du Festival d’été, on entend tout de notre cour.
Un moins: la clientèle du Dag et de l’Ozone qui prennent nos terrains pour des toilettes publiques.»

Anonyme

Nulle part ailleurs

«Je suis à tel point attachée à la Colline que j’y habite depuis plus de 28 ans, car c’est pour moi l’endroit idéal pour vivre en sécurité et en beauté. À deux pas des plaines d’Abraham, ce boisé magnifique où nous avons la chance de faire de nombreuses activités, été comme hiver. Il y a la magnifique Grande Allée avec tous ses nombreux restaurants, nous pouvons même compter sur le Parlementaire et visiter le parlement. Et que dire de ces parcs et promenades si agréables. Pour terminer, je ne m’imagine pas vivre ailleurs.»

Gisèle H.

Bien entouré!

«Écouter le show de Patrick Watson par ma fenêtre, faire du vélo autour du parlement avec mon garçon, aller au défilé du Carnaval en 30 secondes, y revenir en 30 secondes, sortir dans la cour partagée et toujours y trouver des amis, c’est ça vivre sur la colline Parlementaire! Ok, ok, il y a bien quelques inconvénients, mais côtoyer la duchesse de la colline au quotidien nous éblouit à tel point qu’on ne les voit plus!»

Anonyme

Énigmatique…

«La colline Parlementaire, c’est le no man’s land où je vis.»

Saël G.-O.

Merci aux habitants de la Coopérative Vie de Quartier pour leur chaleureuse participation à ce vox-pop!

Photos : Pascale Raud